La starification des prédicateurs et conférenciers

Un phénomène inquiétant touche actuellement la communauté musulmane avec l’explosion des médias sociaux. On voit d’un côté des personnes qui s’attachent avec exagération à des conférenciers et des prédicateurs. Telles que des fans qui s’attachent à un chanteur ou à un sportif.  D’un autre côté on voit des conférenciers et des prédicateurs qui jouent le jeu et veulent devenir des stars de la da3wa.  Le frère Abou Anas de Dourous.net revient brièvement sur ce phénomène qui mériterait une conférence complète.

 

!! Attention !! Si ce post concerne une activité, celle-ci a déjà eu lieu. Elle n'est donc plus d'actualité.

1 réponse

  1. Salam alaykoum,

    Je suis ravie qu’une voix s’élève, il y en a de temps en temps mais pas assez souvent et pas assez fort pour attirer l’attention de notre communauté sur ce phénomène inquiétant.

    Nous devons travailler notre comportement de musulman individuellement, certes, mais les organisateurs d’événements et les conférenciers eux-mêmes ont aussi leur responsabilité.

    Je pense au Rassemblement des Musulmans du Nord cette année à Lille où j’ai vu des comportements ahurissants de la part du public vis-à-vis d’un savant considéré comme une star. Le conférencier a à peine été annoncé que les gens se sont levés pour l’acclamer. Après la conférence, ils sont allés jusqu’à lui tendre leurs enfants pour qu’ils les touche. Nous étions un groupe de soeurs et certaines d’entre elles avaient les larmes aux yeux en évoquant cette personne…

    Ca m’a laissée perplexe : Ni les organisateurs (qui avaient annoncé la personne le matin puis dit qu’elle n’interviendrait que l’après-midi,peut-être histoire de maintenir les foules sur place) ni le conférencier n’ont cherché à appeler les personnes à plus de réserve, quel dommage, c’est effectivement contraire à l’humilité illustrée par le comportement de notre prophète (saws) qui a toujours repoussé les manifestations et comportements trop « honorifiques » à son égard.

    Au Bourget où j’intervenai également comme conférencière, on assiste aussi à ce genre de débordements et dérives. Nous étions (les intervenants) très très bien accueillis (j’ai presque envie de dire trop) et quand j’évoquais qu’on pourrait « alléger » le choses pour consacrer de l’argent ailleurs, il m’a été répondu que certains conférenciers avaient « des exigences »…

    Bien sûr, cela ne retire en rien la qualité intrinsèque de ces frères et soeurs en Dieu que je respecte profondément mais la dérive est là, qui nous ferait vite dévier de cette voie droite dont nous demandons à Allah, au minimum 17 fois par jour, de ne pas nous laisser nous écarter.

    A côté de cela, j’ai entendu il y a 3-4 ans un conférencier mondialement connu, auteur de bien des ouvrages, demander aux 5.000 personnes présentes dans la grande salle du Bourget, de ne pas l’applaudir toutes les 2 phrases… Eh, bien, les gens ont obéi… CQFD

    Et si nous prenions exemple sur ce que chacun fait de meilleur. N’est-ce pas cela, concrètement, nous enjoindre mutuellement le bien?

    Et Dieu est le plus savant,

    Qu’Il nous guide tous et toutes ensemble vers Sa lumière. Amine.

    Votre soeur en Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline