‘Aïd al Adha à Bruxelles: quatre abattoirs modulaires mise à disposition

Publication · Mis à jour

mouton aid belgique

Le Gouvernement bruxellois a donné son feu vert à l’installation d’abattoirs modulaires dans les communes de Schaerbeek, Anderlecht, Molenbeek et à la Ville de Bruxelles pour la prochaine Fête de l’Aïd al Adha. Les abattoirs modulaires seront conformes à la législation européenne et contribueront à réduire la souffrance des animaux abattus, estiment la secrétaire d’État bruxelloise en charge du Bien-être animal, Bianca Debaets (CD&V), et le Ministre président bruxellois Rudi Vervoort (PS).

La formule retenue a été adoptée après une série de consultations avec les communes et des représentants de la communauté musulmane.

Les quatre abattoirs devront répondre aux normes de l’AFSCA, notamment en matière de respect de bien-être animal. Ils auront chacun une capacité de 800 moutons par jour. Par le passé, des abattoirs du même type ont déjà été utilisés dans différentes villes et communes de Wallonie et de Flandre.

Une étroite collaboration sera établie avec les quatre communes retenues pour l’installation des abattoirs. Elles seront invitées à accueillir des habitants d’autres communes de la Région bruxelloise.

Qu’est-ce qui change concrètement par rapport à l’année dernière ?

A ce jour pas grand-chose.  A Bruxelles, les années précédentes des abattoirs temporaires étaient déjà utilisés pour l’Aïd al Adha. Mais ces abattoirs temporaires n’étaient pas conformes à la législation européenne pour pouvoir y sacrifier des moutons sans étourdissement. Les abattoirs modulaires feront en sorte que la législation européenne soit respectée. La capacité d’abattage sera aussi augmentée par rapport aux années précédentes mais il est clair que même espacé sur plusieurs jours il n’y aura pas assez de capacité pour le sacrifice de toutes les familles musulmanes bruxelloises.

 

Et le reste du pays ?

En Flandre et en Wallonie si rien ne change, les musulmans seront encore bloqués et ne pourront pas sacrifier leurs moutons sans étourdissement dans les abattoirs temporaires. Le ministre flamand du bien-être animal (N-VA), Ben Weyts, a encore confirmé son intention d’aller vers une interdiction totale de l’abattage sans étourdissement et il veut que cela soit repris dans le prochain accord gouvernemental flamand. Il estime par ailleurs que le dialogue avec la communauté musulmane est rompu vu l’action en justice entreprise par des associations musulmanes.

 

Comment vont réagir les musulmans ?

Va-t-on encore aller vers un boycott ? Le boycott était pour beaucoup de musulman une action unique qui ne pouvait pas se répéter. Si un boycott devait s’organiser il est peu probable qu’il connaisse un succès comme l’année dernière.

Quelle autre alternative ? Retournez au sacrifice à domicile comme dans le passé ? Beaucoup y pense. Les abattoirs temporaires ne conviennent pas à beaucoup de musulman. Le musulman ne peut pas faire le sacrifice et dépecer son mouton lui-même et il doit se contenter de récupérer son mouton comme s’il l’avait acheté chez le boucher. La tradition de sacrifier une bête et de la dépecer se passait de génération en génération. Cette fête est l’occasion de réunir toute la famille autour du sacrifice. Si le musulman n’est plus impliqué dans l’acte du sacrifice, l’acte en lui-même disparaitra et on ira vers des alternatives, comme des dons, qui ne peuvent en aucun cas remplacer un sacrifice.

 

 

!! Attention !! Si ce post concerne une activité, celle-ci a déjà eu lieu. Elle n'est donc plus d'actualité.

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Abdellah dit :

    Salam Alaykom.

    Je ne vois pas pourquoi on en fait une histoire chaque année. Allah vous envoie un message via ces interdictions: « Sacrifiez dans vos payes d’origine car les gens là-bas ont besoin de ces sacrifices beaucoup plus qu’en Belgique ».

  2. Omar dit :

    Wa alaykoem,

    Sidi Abdellah, le seul message d’Allah jusqu’à ce jour est la vision qu’Il (Allah SWT)) a révélé a Ibrahim (A.S) par l’acte de sacrifié sur l’ autel. Nous devons préservé cette sunna mou’akada (sunna recommandée) et légiféré par Allah. Nos enfants on le droit de suivre cette sunna. Défendons nos droits et je fait appel à nos frères et soeurs qui on fait le droit de travailler pour la cause de notre oumma enBelgique. Allah est le plus grand Savant.

  3. OMAR IEK dit :

    Que l’Exécutif des Musulmans de Belgique ( EMB ) s’exprime clairement sur le sujet, boycott ou pas et ne pas faire comme l’an dernier se cacher derrière un paravent pour se faire bien voir par les autorités Belges.

  4. sali dit :

    Ce dont on ne parle pas est ce que les abattoir vont etourdir animale? Quelqun peut il me repondre.

    Baraka Allah y fik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *