Abdel en vrai a interviewé Jean-Claude Juncker

 

Le YouTubeur Abdel en Vrai a eu l’occasion d’interviewer le président de la Commission européenne durant 15 minutes, ceci à l’occasion de l’initiative #AskJuncker organisée au lendemain du discours sur l’État de l’Union.
Avant son Interview Abdel en Vrai avait consulté ses abonnés pour connaitre des questions qu’ils voudraient poser à Jean-Claude Juncker.

Abdel en Vrai a commencé par évoquer le très sérieux cas des Rohingyas, qu’il estime victime d’un « crime contre l’humanité », et a demandé à Jean-Claude Juncker ce que la Commission européenne comptait faire. Juncker a assuré que l’Europe s’inquiétait de cette situation.

Abdel en vrai a ensuite parlé de l’abattage rituel en Belgique. Jean-Claude Juncker disait qu’il n’était personnellement pas pour l’abattage rituel mais qu’il respectait les us et coutumes des communautés religieuses. Il avait suivi les débats qu’il y a eu en Belgique. Abdel lui a fait remarquer que la communauté musulmane de Belgique n’aura plus la possibilité de procéder à des abattages rituels respectant leur rite à partir de 2019. Le président de la Commission européenne a promis qu’il allait examiner la question.

Abdel a ensuite aborder la question du port du voile pour les femmes sur le marché de l’emploi et dans les études. Jean-Claude Juncker a dit que jamais il ne refuserait un emploi au sein de la commission européenne à une femme portant le voile. Il ne voit pas en quoi le fait de porter le voile pourrait gêner d’autres obédiences religieuses, ou des collègues au bureau ou dans les usines. Pour les femmes discriminées sur le marché de l’emploi le président dit qu’il faut saisir la justice et invoquer devant les juges européens le principe de non-discrimination pour éviter que les femmes musulmanes portant le voile ne soient considérées comme des femmes de seconde zone.

 

 

!! Attention !! Si ce post concerne une activité, celle-ci a déjà eu lieu. Elle n'est donc plus d'actualité.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CLOSE
CLOSE